Archive

Archive for mars 2008

Cession de fichiers clients : attention danger !

17 mars, 2008 Commentaires fermés

Principal élément du fonds du fonds de commerce, le fichier clients est extrêmement important pour les sites de commerce électronique. L’article L. 34-5 du code des postes et communications électroniques prévoit une interdiction de principe à la prospection commerciale par e-mail à défaut d’accord préalable de la part des personnes physiques sollicitées.

Cela signifie que les fichiers clients ne peuvent être constitués et cédés à des fins commerciales qu’avec l’accord exprès et préalable de ces clients. L’alinéa 2 de l’article L.34-5 c. p. c. é. précise que le consentement s’entend comme « toute manifestation de volonté libre, spécifique et informée par laquelle une personne accepte que des données à caractère personnel la concernant soient utilisées à fin de prospection directe« . Lire la suite…

Publicités

Le site de la BBC fait peau neuve !

7 mars, 2008 Commentaires fermés

Utilisateur depuis longtemps du site de la BBC j’ai remarqué il y a quelques jours une nouvelle page d’accueil.

bbc

C’est tout simplement beau. Les différentes rubriques peuvent être déplacées par glisser-déposer grâce à la programmation qui fait appel à l’ajax. Les couleurs et les rubriques à afficher sont également personnalisables.

Les sites des chaînes télévisées et radio françaises font pâle figure à côté de ce beau site, par ailleurs très riche en contenu !

Catégories :International, Web Étiquettes : , , ,

Alcool et publicité sur l’Internet

4 mars, 2008 Commentaires fermés

Depuis maintenant quelques jours le site français du brasseur néerlandais Heineken n’est plus disponible en ligne. Il s’agit de la suite logique de la condamnation du brasseur par la Cour d’appel de Paris le 13 février 2008. La Cour a en effet considéré, après en avoir analysé les différentes mentions figurant sur le site que celui-ci « est destiné à faire de la publicité en faveur de la bière Heineken ».

Or il apparaît que l’article 3323-2 du code de la santé publique n’autorise la propagande ou la publicité, directe ou indirecte, en faveur des boissons alcooliques que dans 8 cas limitativement déterminés : le texte précise exclusivement. L’Internet n’en faisant pas partie, il est donc logique que la Cour ait considéré le site internet du brasseur comme étant illégal. Lire la suite…