Archive

Posts Tagged ‘Marketing’

Growth hacking ou RGPD : qui est le plus fort ?

21 novembre, 2017 Commentaires fermés

C’est mieux d’être un pirate que de s’engager dans la marine.

Steve Jobs

L’ancien patron d’Apple vantait la position du pirate, celui qui contourne les règles.

Le contournement des règles, c’est la stratégie du growth hacking. L’objectif est simple : trouver une stratégie assurant à l’entreprise une croissance rapide et forte en détournant intelligemment le système.

Dans quelques mois, le RGPD entrera en vigueur. C’est beaucoup moins romantique mais tout aussi incontournable pour une entreprise. On l’a vu, le RGPD va remettre en question certaines pratiques de marketing.

Question : le growth hacking est-il compatible avec le RGPD

Réponse sur Novolab !

Catégories :Juridique, Publicité, Web Étiquettes : , , ,

Le RGPD sonne-t-il le glas de l’email marketing ?

13 novembre, 2017 1 commentaire

Il y a quelques semaines, une entreprise anglaise a renoncé à recourir aux emails marketing. Elle a pour cela effacé l’ensemble sa base de données d’e-mails clients. Volontairement. Pourquoi ?

Elle a identifié 3 risques qu’elle a jugé trop importants :

  • un risque de fuite de données personnelles ;
  • un problème de maîtrise des données personnelles ;
  • un risque financier accru.

Pour lire l’article complet sur le risque que fait courir le RGPD aux emails publicitaires.

Les professionnels du service et le Web Marketing !

8 octobre, 2015 2 commentaires

Il y a quelques jours, le site Conseilmarketing.com a reçu Michael Merlen qui a signé un article sur Les 3 raisons pour lesquelles les professionnels de l’assurance ont du mal avec le Web Marketing. 

L’article est consacré aux freins qui empêchent les professionnels de l’assurance et notamment les agents généraux d’ouvrir des blogs ou des sites sur lesquels ils donnent à leurs visiteurs des informations gratuites.

Je pense que les professionnels du droit, avocats en tête sont confrontés aux même 3 raisons.

Ces raisons qu’elles sont-elles ?

  • La crainte de partager gratuitement un savoir sur internet
  • La crainte de dire une bêtise au milieu de la place publique
  • Le manque de temps disponible pour produire du contenu.

J’objecterais pour les juristes les mêmes arguments que Michael Merlen.

  • Le savoir est déjà disponible en ligne, vos visiteurs le trouveront, autant que ce soit chez vous, vos visiteurs se souviendront de la source et pourront potentiellement devenir des clients. Cette transformation n’est toutefois pas immédiate.
  • Le risque de se tromper ? Oui, il existe d’autant plus que le droit change sans cesse, pour ne pas dire tous les jours. Même si la mémoire d’internet est permanente et qu’une erreur demeure gravée à tout jamais, c’est également le cas des interventions de qualité. La longue traine est extrêmement importante dans ce cadre. C’est d’autant plus vrai pour les billets dits froids qui ne sont pas impactés par l’évolution législative.
  • Le manque de temps ? Concernant les avocats, quels sont ceux qui n’ont jamais attendu plusieurs heures pendant une audience, après l’appel des causes, avant de plaider ? Que de temps perdu ? Pourquoi ne pas en profiter pour rédiger des brouillons de billet. Les autres juristes peuvent utiliser les temps d’attente avant les rendez-vous…

Ce constat et les remèdes présentés, à la fois pour les professionnels de l’assurance et du droit valent, à mon humble avis pour toutes les professions du service.

Si vous voulez en savoir plus sur le monde de l’assurance, visitez le blog de Michael Merlen.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Catégories :Juridique Étiquettes : ,

Emailing ? Un terme usuel et non une marque !

21 avril, 2009 Commentaires fermés

Début juin 2009, la société Ludopia avait déposé le terme emailing en tant que marque. Ce dépôt de marque avait fait grand bruit dans le milieu du marketing. J’avais à l’époque été consulté par Frédéric Canevet sur le légalité de cette marque, j’avais émis un doute sur le caractère distinctif, nécessaire de la marque.

En effet, pour qu’une marque soit valable, il faut qu’elle soit distinctive. Le code de la propriété intellectuelle précise que sont dépourvus de ce caractère distinctif « les signes ou dénominations qui, dans le langage courant ou professionnel sont exclusivement la désignation nécessaire, générique ou usuelle du produit ou service« . Or précisément dans le langage professionnel le terme emailing est usuel. Le TGI de Paris a, dans un jugement du 24 mars 2009 retenu que ce terme était déjà employé 3 fois dès octobre 1999 par le site stratégie.fr, puis une vingtaine en 2000. Depuis, ce terme n’a jamais cessé d’être utilisé. Dans ce jugement, le tribunal a annulé la marque emailing. Lire la suite…

Emailing : terme protégeable ?

9 juin, 2008 3 commentaires

Je mets ici en ligne la réponse que j’ai fait il y a quelques jours à la question qui m’a été posée au sujet du dépôt du terme emailing en tant que marque.

La marque emailing semble contraire à l’article L711-2 du code de la propriété intellectuelle qui dispose que « Le caractère distinctif d’un signe de nature à constituer une marque s’apprécie à l’égard des produits ou services désignés.
Sont dépourvus de caractère distinctif :
a) Les signes ou dénominations qui, dans le langage courant ou professionnel, sont exclusivement la désignation nécessaire, générique ou usuelle du produit ou du service ; (…) »
Lire la suite…